L'alimentation construit et préserve notre santé !

La silice joue un rôle très important dans la santé de l'individu, du début jusqu'à la fin de sa vie.

Le silicium est surtout présent dans les céréales telles que le riz, le blé, l'orge, l'avoine, le seigle, l'épeautre et le sarrasin, surtout complètes puisque contenu dans les enveloppes avec le magnésium et le phosphore, entre autres. La cuisson avec les algues augmentent augmentent la biodisponibilité du silicium.

On en trouve également dans les les légumineuses (pois secs, lentilles, haricots...), les fruits à pectine (pomme, coing, etc.), les fruits secs (amande, pistache, noix du brésil, noix de cajou, noix de coco, datte, ...), la laitue, le persil, le navet, le concombre, l'épinard, etc.

L'ortie c'est la plante qui contient le plus de silicium. Plus guère consommée aujourd'hui, on peut la consommer en soupe notamment car les propriétés alimentaires de cette plante sont vraiment remarquables. Elle est d'ailleurs très utilisée par les jardiniers pour ses propriétés phytosanitaires et d'engrais assez inégalées (purin d'ortie).

La prêle est un très bon remède de phytothérapie. Les jeunes pousses fraiches contiennent le plus de silicium, c'est pourquoi la prêle séchée présente peu d'intérêt. Pour le jardin, on l'utilisera en phytosanitaire contre le mildiou par exemple.

"Quasiment méconnu dans la pratique médicale, biologique et clinique, alors qu’il fut très étudié au plan scientifique, fondamental et appliqué, le silicium est le grand oublié parmi les multiples Eléments Trace Essentiels aux processus biologiques de la vie." Lire > Silicium, le discret architecte de la santé