chou rouge lf

 La lacto-fermentation a été utilisée par nos ancêtres pour conserver les aliments plus longtemps et sans risque alors qu’il n’y avait pas de réfrigérateur, ni congélateur, et bien sûr pas de pasteurisation. Cette technique permet aussi de conserver les nutriments et une meilleure biodisponibilité des minéraux. ce qui n’est pas le cas des conserves modernes. 

Les aliments lacto-fermentés sont une source de probiotiques, également économique en regard des probiotiques vendus en suppléments.

Sur la santé, on observe que la consommation d’aliments lacto-fermentés permet de réduire le risque de cancer du côlon, lutter contre la diarrhée, améliorer la flore intestinale, activer les enzymes, diminuer certains symptômes allergiques...

On peut lacto-fermenter presque tous les légumes : chou, carotte, betterave, concombre, aubergine, ail, haricots verts, tomates vertes, cornichons, oignons…

Pär ailleurs, c’est une solution de conservation écologique (moins de déchets) et économique, puisqu’il suffit d’avoir un bocal propre, de l’eau de source ou filtrée et du sel non traité pour démarrer.