dimanche 6 août 2017

Un smoothie pour nettoyer le colon

smoothie colon

Le colon est essentiel pour une bonne santé. Il gère les déchets du corps et le foie a beson de son bon fonctionnement pour pouvoir nettoyer correctement le corps de ses toxines. 

Même en allant à la selle une fois par jour, le colon d'une personne contient en moyenne 3 à 5 kg de matière fécale. En stationnant trop longtemps dans le colon, ces déchets sont propices à la reproduction de parasites, de levure, de mauvaises bactéries et de virus, qui iront se méler à la circulation sanguine.

Une mauvaise élimination peut entraîner des symptômes plus ou moins invalidants tels que fatigue, déséquilibre hormonal, constipation, diarrhée, troubles cutanées, douleurs musculaires et articulaires, insomnies, brouillard mental, problèmes de vision, fièvre, prise de poids et augmentation importante des candida.

Un smoothie à base de pommes (pectine), épinards (acide oxalique) céleri (minéraux), gingembre (anti-inflammatoire) et citron (désinfectant) peut contribuer à atténuer la constipation et à nettoyer le côlon.

Mélangez ces ingrédients au blender et dégustez.

Posté par boucheaoreille77 à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


jeudi 23 mars 2017

Bourgeons de figuier contre les troubles digestifs

bourgeons figuier

Le bourgeon de figuier est un remède remarquable au niveau psychosomatique car il agit en profondeur sur notre système endocrinien contribuant ainsi à la régulation de bon nombre de problèmes résultant d’une dystonie neuro-végétative.

les propriétés les plus importantes du bourgeon de figuier :
- au niveau stomacal
- au niveau intestinal
- au niveau nerveux
- au niveau circulatoire
- au niveau cutané
- au niveau uro-génital

dimanche 8 mai 2016

Kéfir, produits kéfirés et perméabilité intestinale

Fotolia_81827170_XS

Le kéfir est une boisson de lait ou de fruit fermentée dont l’originalité est l’utilisation d’un ferment particulier : le grain de kéfir* (27). Ce ferment est formé par une symbiose de levures et de bactéries enduite dans une matrice de polysaccharides produite naturellement par la dite symbiose. L’intérêt de ce ferment est de permettre la fermentation de produits alimentaires et de les transformer en produits kéfirés dont le rôle adaptogène contribue au maintien de l’équilibre de la sphère intestinale.

De nombreux chercheurs ont ainsi pu évaluer de façon positive l’utilisation du kéfir dans l’ulcère duodénal et stomacal, dans les troubles biliaires et pancréatiques, dans les affections pulmonaires et infectieuses mais aussi comme agent anti-inflammatoire et adjuvant anticancéreux.

Le point commun à tous ces travaux réside dans le fait que toutes ces pathologies endommagent l’intestin grêle et augmentent sa perméabilité. L’action du kéfir ou des produits kéfirés contribuent à la récupération plus rapide de l’intégrité de la muqueuse intestinale.

L’intestin grêle est une structure dynamique qui se renouvelle toute les 48-72 heures ce qui explique qu’une infection intestinale ne provoque, le plus souvent, qu’une maladie bénigne qui ne dure que quelques heures à quelques jours. Le temps de récupération est donc un élément important pour un bon fonctionnement de l’intestin. Ce dernier est formé par une lignée de cellules épithéliales qui forment la principale surface d’absorption de l’organisme au travers de la muqueuse intestinale(400 m2).

Le kéfir contribue à traiter les troubles qui existent dans l’équilibre entre la microflore intestinale et le système immunitaire de la muqueuse intestinale.

Comme par exemple, dans les problèmes aiguës ou chroniques de déséquilibre de la microflore intestinale (antibiotiques, anti-inflammatoires…) ou dans les déficiences du système immun mucosal à cause de traitements cytostatiques ou immunosuppresseurs ou lors de maladies auto-immunes.

En fait, il existe une relation étroite entre la muqueuse intestinale, le kéfir et les produits kéfirés : la symbiose. C’est la symbiose qui développe des médiateurs régulant soit l’équilibre de la sphère intestinale soit celui du kéfir.

La composition de la microflore intestinale influence le développement du système immunitaire de la muqueuse intestinale et ce même système immunitaire module la composition de la microflore intestinale. De même, il existe un mécanisme de communication croisée entre les bactéries intestinales et les cellules épithéliales intestinales. Ce mécanisme est relié à la présence de médiateurs solubles produits par une microflore symbiotique qui sont des facteurs de croissance pour les cellules épithéliales, qui initialisent et Kéfir, produits kéfirés et perméabilité intestinale augmentent la mobilité cellulaire (péristaltisme), induisent la prolifération cellulaire(mitogénèse) et permettent la différentiation cellulaire qui conduit à l’apoptose. Les produits kéfirés contiennent des facteurs solubles qui améliorent l’attachement des bactéries symbiotiques au niveau de l’intestin grêle et qui jouent un rôle trophique pour les cellules épithéliales en vue de régénérer ou de réparer la muqueuse intestinale endommagée.

Source : http://www.symbiotec.fr/documentation/Le_kefir.pdf

Posté par boucheaoreille77 à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 18 avril 2016

Les 6 super-neurotransmetteurs de votre cerveau

image http://baladesnaturalistes.hautetfort.com/Le candida albicans, lorsqu'il s'est trop développé au détriment des autres levures et bactéries se transforme en une "maladie", la candidose, qui brouille les informations entre l'intestin et le cerveau en s'attaquant notamment à la sérotonine.

La plupart des personnes atteintes de candidose font mention d'un "brouillard mental" qui accompagne une foultitude d'autres symptômes.  Atteinte de candidose, et ayant pu moi-même observer différents troubles neurologiques (objets qui échappent des mains, mauvaise coordination des mouvements, difficulté de concentration, etc.) j'ai voulu comprendre le rôle majeur des neuro-transmetteurs et surtout le lien qui existe entre notre cerveau et nos intestins.

Les naturopathes Thierry Souccar et Sylvie Rousseau expliquent bien leurs fonctions et les conséquences, lorsque ces neuro-transmetteurs sont attaqués.

Les neuro-transmetteurs sont des molécules secrétées par le cerveau, la plupart à partir d'acides aminés, des "messagers chimiques" comme l'explique Thierry Souccar. Ces molécules agissent sur nos neurones et donc sur le bien-être, le stress, la vigilance, etc. 

Les principaux neutro-transmetteurs sont les suivants :

  1. Acétylcholine : le mémorisateur
  2. Dopamine : le moteur
  3. Noradrénaline : la carotte et le bâton
  4. Sérotonine : le grand inhibiteur
  5. Gaba : le relaxant
  6. Adrénaline : le stresseur

L'article nous livre également quelques conseils du Dr Braverman, auteur du livre Un cerveau à 100% pour soigner nos neuro-transmetteurs de façon optimale.

Thierry Souccar > lire l'article complet

Lire aussi > Sylvie Rousseau > L’inflammation intestinale et l’impact sur l’humeur

vendredi 29 mai 2015

L’intestin, acteur clé de notre santé

ag visuell - Fotolia_48398784_XS

La plupart des maladies chroniques et bon nombre de symptômes aigus sont en relation avec notre système digestif, notre flore intestinale et notre alimentation. 

Le docteur Catherine Kousmine et le Docteur Jean Seignalet l’avaient bien compris et depuis, de nombreuses études scientifiques ont confirmé leur hypothèse. Nous souhaitons à travers ce dossier vous parler d’un phénomène encore peu connu mais qui intéresse de plus en plus les scientifiques :l ’hyperperméabilité intestinale ou leaky gut syndrome.

Ce phénomène est intimement lié à la fonction digestive, aussi pour une meilleure compréhension, nous avons fait le choix de revoir le principe de la digestion. Ce dossier est donc assez long, mais si vous êtes curieux, concernés, ou comme nous passionnés, ces quelques pages vous seront utiles.

L’intestin joue un rôle primordial dans notre santé et dans le maintien de celle-ci. C’est grâce à lui que les nutriments nécessaires au fonctionnement de notre organisme sont absorbés et redistribués là où notre organisme le demande. D’autre part il empêche la pénétration de micro-organismes, macromolécules et composés toxiques. Pour cela, toutes les étapes de la digestion doivent être effectuées correctement.

Bio et nutrition > lire l'article complet

samedi 31 janvier 2015

Raplapla depuis quelques jours ?

persil

Ces derniers temps, vous vous sentez un peu raplapla, vous n'avez pas le moral ? C'est normal, les événements de janvier nous ont bouleversés. Certains, pour se réconforter, et j'en suis, ont tendance à manger plus d'aliments sucrés, et puis, janvier, c'est la période des galettes... Or, si nous n'avons pas digéré, tant au plan physique qu'émotionnel, une des meilleures choses à faire, c'est de mettre nos intestins au repos pour une journée au moins. Une journée, c'est déjà bien, ce n'est pas difficile et c'est accessible à tout le monde.

Aujourd'hui, j'ai donc démarré la journée en buvant beaucoup d'eau (plus que d'habitude), tiède de préférence. Boire le premier verre avec le jus d'un 1/2 citron, c'est une pratique de tous les jours pour lancer l'activité du foie...

epinardsEnsuite, je me suis fait une petite extraction pour obtenir un merveilleux jus vert émeraude avec les ingrédients suivants :

  • 1 botte de persil,
  • 100 g d'épinards
  • 4 carottes
  • 1 fenouil
  • 1 demi citron épluché en gardant un peu de zeste
  • 1 demi orange épluchée en gardant également, comme pour le citron, un peu de zeste
  • 1/2 pommes selon la taille 
  • 1 CC de spiruline en poudre

C'est tellement bon, que je vais me servir un autre verre avant même d'avoir publié ce message ! ;)

Posté par boucheaoreille77 à 13:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

dimanche 21 septembre 2014

Candidose, cessez le feu !

L'acidose est la maladie due siècle (et la candidose est une de ses manifestations), et vous aurez beau prendre des médicaments, des compléments alimentaires, si vous ne modifiez pas votre terrain, aucune nourriture, aucun traitement ne vous sera profitable et vos problèmes de santé dureront toute la vie.

Il faut vraiment réfléchir et comprendre comment fonctionne notre corps, non pas par nombrilisme, mais parce que la santé est la clef pour réaliser nos projets et lutter contre l'adversité toxique trimballée par une société basée sur le désapprentissage et le panurgisme.

Le site de Thierry Vivre cru,  et en particulier, cette vidéo explique simplement comment faire pour se prendre en main dans la patience et non pas avec des remèdes qui agiront en surface et donc sur du très court terme.

C'est grâce à la pédagogie de Thierry de Vivre cru, Annie Juneau de Vitacru, que j'ai beaucoup augmenté la quantité de cru dans l'alimentation via les jus. 

Des informations et des recettes sont également disponibles en Anglais sur Live love fruit et Rawedibles.