mercredi 24 mai 2017

Le sarrasin, une petite graine vertueuse

sarrasin

Sans gluten, le sarrasin est plus riche en protéines que le blé et ses fibres hydrosolubles favorisent la satiété.

Le sarrasin a un fort pouvoir anti-oxydant et anti-inflammatoire car il est riche en acides phénoliques et en flavonoïdes.

Avec une charge glycémique basse, le sarrasin est donc intéressant pour les diabétiques et toute personne cherchant à limiter les glucides.

Le sarrasin est riche en vitamines du groupe B et en minéraux, notamment : cuivre, phosphore, zinc, calcium...

Cet aliment est également un prébiotique, ce qui favorise les bonnes bactéries intestinales et donc la digestion.

Un bon p'tit déj protéiné sans gluten

Flocons de sarrasin, graines de chia moulues (1 CS) , graines de lin moulues (1CS) , noix de coco (1 ou 2 CS), lait de riz (ou d'amande) , 1/2 pomme coupée en petits morceaux (ou petits fruits rouges), 1 goutte d'huile essentielle d'agrume (pamplemousse, orange douce ou citron)

Pour se faciliter la vie pendant 5 jours, moudre à l'avance les graines de lin et de chia (5 CS bombées de chaque) et conserver ensemble dans un pot au frigo. On prélèvera 2 CS chaque jour.


mercredi 25 mai 2016

Les vitamines du groupe B : Où les trouve-t-on et à quoi servent-elles ?

Vitamine B1 Autrement appelée thiamine, la vitamine B1 participe à la transformation du glucose en énergie. Elle est également essentielle au bon fonctionnement de notre mémoire et du système nerveux. Pour faire le plein de vitamine B1, pensez au germe de blé, au jambon et à la viande de porc en général ; Vitamine B2 Antioxydante, elle est impliquée dans l’ensemble des réactions biochimiques de production d’énergie à partir des glucides et des lipides. Le lait et les produits laitiers constituent la principale source de riboflavine, l’autre nom de la vitamine B2. Vitamine B3 Très proche de la vitamine B2, elle est également appelée vitamine PP car sa carence provoque la pellagre, une maladie de peau assez rare qui peut évoluer jusqu’à la démence. Cette vitamine favorise la production des acides gras, des hormones sexuelles et des globules rouges. Là encore vous en trouverez dans le foie de veau, les céréales, les anchois, le thon, le saumon, la viande de porc ; Vitamine B6 Comme la plupart des vitamines, la vitamine B6 ou pyroxidine n'est pas produite par le corps humain. La vitamine B6 joue un rôle crucial dans le métabolisme des protéines (acides aminés) et des glucides (dégradation du glycogène). Elle aide également au fonctionnement du cerveau puisqu'elle intervient dans la synthèse de certains neurotransmetteurs comme la sérotonine, la dopamine. En fait, cette vitamine est un co-enzyme nécessaire à la fabrication de ces neurotransmetteurs. Vitamine B9 Appelée aussi acide folique, la vitamine B9 participe au métabolisme des protéines (acides aminés) et à celui du matériel génétique. Selon l’Agence française de Sécurité sanitaire des Aliments (AFSSA), « elle est impliquée dans la synthèse des neuromédiateurs qui jouent un rôle fondamental dans le métabolisme du cerveau et des nerfs ». Chez la femme enceinte, les conséquences d’une carence en acide folique peuvent être dramatiques : anomalies du développement des tissus maternels, anomalies du développement du fœtus et développement de malformations gravissimes (spina bifida, anencéphalie), retards de croissance, augmentation du risque de prématurité. Il est donc important d’assurer une supplémentation avant et pendant la grossesse. Vous trouverez de la vitamine B9 dans les légumes verts à feuilles sombres (blettes, épinards…) et les fruits. Et en moindres quantités dans les fromages, les œufs, le foie, le pain et les pommes de terre. Vitamine B12 Antianémique, elle a sensiblement le même rôle que la vitamine B9. La cobalamine est également indispensable au renouvellement cellulaire. Foie de veau, d’agneau, de volaille, rognon de porc, cœur de bœuf, lapin, fruits de mer, crustacés, thon, hareng, sardine… Pour trouver de la vitamine B12, vous avez largement le choix…

dimanche 6 décembre 2015

Les vitamines du groupe B et leurs fonctions

solaray b complex

Chacune des vitamines B possède ses propres indications thérapeutiques et peut être utilisée indépendamment des autres. Cependant, les vitamines B6, B9 et B12 contribuent aux mêmes effets.

Si l'on trouve les vitamines B dans une alimentation animale, on les trouve aussi dans les végétaux :

  • Les céréales complètes : avoine, maïs, blé, orge
  • Les fruits secs : noix, pistaches, amandes, châtaignes, cacahouètes
  • Les fruits : avocat, orange, pomme, fraises, pastèque, mangue, raisin
  • Les légumineuses : soja, petits pois, fèves, pois chiches
  • Les légumes : pommes de terre, choux de Bruxelles, épinards, ail, tomate
  • Les graines de citrouille, de lin et de sésame
  • Les champignons, et surtout le shiitake

Etant donné les champs sur lesquelles elles agissent, il peut être judicieux d'utiliser un complexe de vitamines B pour aider les différents métabolismes et synthèses (glucides, lipides, protéines, neurotransmetteurs, hormones, ...)

Vitamines

Principales fonctions

B1

Métabolisme des glucides, production d’énergie, fonctionnement du système nerveux.

B2

Production d’énergie, métabolisme des glucides, des protéines et des lipides, vision, santé de la peau et des muqueuses, activation des vitamines B6 et B9.

B3

Synthèse des hormones sexuelles, métabolisme des glucides, des protéines et des lipides, production des globules rouges.

B5

Synthèse d’hormones et de neurotransmetteurs, transmission nerveuse, production des globules rouges, division des cellules, production d’énergie, métabolisme.

B6

Synthèse des protéines, d’hormones et de neurotransmetteurs, production des globules rouges et transport de l’oxygène, fonctionnement du système immunitaire, synthèse de l’ADN, régulation de la glycémie, synthèse de la vitamine B3.

B8

Métabolisme des glucides, des lipides et des protéines, division des cellules.

B9

Division des cellules, synthèse de l’ADN et de l’ARN, métabolisme des protéines, régulation du taux d’homocystéine sanguin (avec B6 et B12), fonctionnement du système nerveux et immunitaire, cicatrisation des blessures.

B12

Fonctionnement du système nerveux, synthèse d’ADN et d’ARN, production des globules rouges et transport d’oxygène, synthèse de S-adénosylméthionine (SAMe) avec B6 et B9.

Sources : Passeport Santé, Améliore ta Santé

mardi 1 septembre 2015

Graines à germer : le brocoli

graines brocoli de bardoLes graines à germer de brocoli sont des alliées précieuses du foie et stimulent l'immunité. Avec la graine de brocoli, on retrouve quasiment tous les anti oxydants et des vitamines indispensables telles que la vitamine C et la vitamine E.germoir lima

Les graines de brocoli doivent tremper dans l'eau froide environ 4 heures ; ensuite, il faudra les rincer à l'eau claire dans un tamis et les déposer dans le germoir. Arrosées 2 à 3 fois par jour, il faudra encore les laver pour éliminer les enveloppes avant de les consommer.

La graine de brocoli germe en 4 à 6 jours selon la température ambiante.

Posté par potimarron à 21:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 10 décembre 2012

Les agrumes

Fotolia_47075979_XS

L’hiver est là et la fatigue se fait ressentir. Pour faire face à cette baisse d’énergie, n'oubliez pas de mettre les agrumes au menu !

L'orange est le 4ème fruit le plus cultivé au monde. Elle est riche en vitamine C et idéale pour lutter contre la fatigue et le froid. Elle favorise l’élimination des toxines liées à la pollution et au tabagisme et elle permet de lutter contre l'action néfaste des radicaux libres qui favorisent le vieillissement cutané.

Au XVIIIe siècle, le citron était consommé par les navigateurs pour prévenir le scorbut. Sa forte concentration en vitamine C lui confère des vertus curatives permettant de lutter contre les infections hivernales. Le citron contient aussi de la vitamine B et de la vitamine E.

Le pamplemousse contribuerait à faire diminuer le taux de cholestérol et de triglycérides dans le sang. Il est recommandé aux patients atteints d’hypercholestérolémie de consommer 1 à 2 pamplemousses par jour. Il augmenterait aussi la capacité antioxydante dans le sang. Il joue un rôle dans la prévention de certains cancers et des maladies cardiovasculaires, et permet de lutter contre la constipation et de stimuler la digestion.

Créée au début du XXème siècle par le père Clément, la clémentine est le résultat du croisement entre la mandarine et l'orange amère (bigarade). La clémentine est cultivée essentiellement dans les pays du Maghreb et en Espagne. Son apport énergétique (46 kcal pour 100 g) et sa pulpe est très riche en vitamines C et B.

Passeport Santé > lire le dossier complet


lundi 3 décembre 2012

Idées recettes avec le kiwi

Fotolia_36400760_XS

C'est la saison du kiwi, et profitons-en car c'est un fruit antioxydant plein de vitamines. Voici quelques idées pour le consommer autrement :

  • Servez tout simplement en entrée quelques tranches de kiwi avec un fromage fin, des noix ou des noisettes ou, à la collation, avec quelques carrés d’un bon chocolat noir.
  • Ajoutez-le aux boissons frappées, aux céréales du petit-déjeuner ou aux sauces, coulis, sorbets, glaces et yogourts.
  • Dans les clafoutis, les gâteaux, les tartes, les crêpes, etc.
  • Au petit-déjeuner, servez un bol de riz entier arrosé de jus d’orange et assaisonné de cannelle, avec des tranches de kiwi.
  • Dans la fondue au chocolat.

Passeport Santé > lire l'article complet
Lire aussi > Miam-ô-fruits : le petit déjeûner énergétique

Posté par potimarron à 10:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

dimanche 29 mai 2011

La fève

feves

La fève une bonne source de fer aussi bien pour l’homme que pour la femme. Le fer est essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang. Il joue aussi un rôle important dans le renouvellement des cellules et  la fabrication des hormones. C'est également une bonne source de phosphore, magnésium, zinc, manganèse et cuivre, et aussi de vitamines B et C.

Les fèves fraîches ne doivent être écossées qu'au moment de les cuisiner. Avant de cuire les grains, il faut les débarrasser de la pellicule blanche qui les recouvre. Pour se faciliter la tâche, il est conseillé de les blanchir d'abord quelques minutes à l'eau salée puis les tremper dans l'eau glacée, ce qui fait remonter la pellicule à la surface de l’eau. Il faut ensuite les faire bouillir de 10 à 20'  dans une grande quantité d’eau salée. On peut, bien sûr, aussi les cuire à la vapeur.

Source : Passeport Santé

dimanche 23 janvier 2011

La carotte comme effet bonne mine

carotteC'est l'hiver et les sports d'hiver ne sont pas encore passés par là... vous vous trouvez pâlot, pire, c'est la 3e fois que vous vous entendez dire "t'as l'air fatigué ? t'es malade ?"...

La Blonde Ecolo > lire la suite

Posté par potimarron à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 19 octobre 2009

Trop d’aliments, pas assez de nutriments ?

alimentation_equilibre

Malgré la variété et la disponibilité d'aliments sur le marché, de nombreuses personnes ont une alimentation déficiente. Souvent, on mange un trop grand nombre d'aliments débordants de calories, mais faibles en valeur nutritive...

... Évaluer ses besoins : la nutritionniste Hélène Baribeau constate, dans sa pratique, que certaines carences sont plus répandues que d’autres. « Il y a généralement quatre nutriments plus difficiles à obtenir, soit parce qu'ils se présentent en petite quantité dans les aliments, soit parce qu'on les trouve dans peu d'aliments ou dans des aliments qu'on mange rarement. Il s'agit du fer, du calcium, de la vitamine D et de la vitamine E. »

Passeport Santé > lire l'article complet - le dossier complet

dimanche 7 juin 2009

Les vitamines

aliments

Dans quels aliments trouve-t'on les vitamines, à quoi servent-elles ? Que se passe t-il lorsqu'il y a carence ?

Les vitamines sont indispensables au bon fonctionnement de l'organisme. 13 sortes de vitamines sont apportées l'alimentation et se répartissent en deux catégories :

  • les vitamines liposolubles, absorbées en même temps que les graisses et stockées : A, D, E et K.
  • les vitamines hydrosolubles, pas stockées de façon et excrétées par les urines lorsqu'elles sont en excédent, solubles dans l'eau : C, B1, B2, PP, B5, B6, B8, B9, B12.

Les vitamines liposolubles

La vitamine A ou rétinol

Essentiellement dans les huiles de foie de poisson, les végétaux, le foie, le beurre, le lait, les oeufs (le jaune), les poissons et la viande.

Vitamine antifatigue, anti-infectieuse, permet la vision crépusculaire et la croissance des épithéliums

Sa carence peut entraîner une cécité (rare dans les pays industrialisés).

La vitamine D ou vitamine antirachitique ou calciférol

Dans les poissons, les huiles de poisson (vitamine D3), les champignons, le beurre, les céréales (vitamine D2).

Cependant, l'essentiel de la vitamine D est synthétisée par la peau sous l'effet de l'exposition au soleil.

Nécessaire à l'assimilation du calcium et du phosphore.

Sa carence peut-être à l'origine de rachitisme mais aussi d'ostéoporose et d'ostéomalacie. En général, ce sont des carences d'ensoleillement.

La vitamine E ou tocophérol

Dans les céréales, les huiles végétales, le beurre, le jaune d'oeuf, les légumes à feuilles vertes.

Stockée dans de nombreux tissus de l'organisme, réserves importantes au niveau du foie.

Excellent antioxydant avec effet préventif sur les maladies cardiovasculaires.

Sa carence peut entrainer un durcissement des gaines tendineuses (maladie de Dupuytren), une stérilité, une anémie hémolytique du prématuré, une neuropathie avec ataxie (malabsorption majeure).

La vitamine K ou phytoménadione ou phylloquinone ou vitamine anti-hémorragique

Dans les légumes tels que les épinards, les choux mais aussi les céréales, le foie de porc et le jaune d'oeuf.

Indispensable à la coagulation du sang.

Les vitamines hydrosolubles

La vitamine B1 ou thiamine

Dans les céréales, les légumineuses et les levures

Essentiel pour le métabolisme des glucides et le bon fonctionnement du système nerveux

La vitamine B2 ou riboflavine

Dans tous les aliments, c'est l'une des vitamines les plus répandues dans la nature. Les aliments les plus riches en vitamines B2 sont les levures, les abats.

Elle intervient principalement au niveau du métabolisme énergétique.

Sa carence (rare), peut être à l'origine de lésions muqueuses et cutanées (lèvre, bouche, langue...)

La vitamine B5 ou acide pantothénique

Présente dans tous les aliments d'origine animale comme végétale. La levure de bière est l'aliment où la vitamine B5 est la plus représentée.

La vitamine B6 ou pyridoxine

Rôle important dans le métabolisme des protéines et des acides aminés.

Très répandue dans les aliments, l'organisme en fabrique un peu sous l'influence des bactéries intestinales. Les aliments les plus riches en vitamine B6 sont les levures.

La déficience en vitamines B résulte de plusieurs facteurs associés.

Conséquences : arrêt de croissance, troubles nerveux, artériosclérose, baisse de l'immunité.

La vitamine B8 ou vitamine H ou biotine

Provient surtout de l'alimentation, la flore intestinale en synthétise aussi en petites quantités

Dans le foie, le jaune d'oeuf, le soja, les lentilles, les céréales, les poissons, noix, quelques légumes et fruits.

Elle intervient dans la synthèse des acides gras, la production d'énergie à partir du glucose et des acides aminés branchés, l'action de la testostérone sur la synthèse des protéines dans les testicules.

Les carences réelles sont très rares. Les symptômes en cas de carence sont : fatigue, nausée,anorexie, douleurs musculaires, paresthésies, dermites, eczémas, altération des muqueuses, somnolence.

La vitamine B9 ou acide folique

n'existe pas à l'état naturel. Les rations de vitamine B9 sont donc totalement dépendantes de l'alimentation.

Dans les légumes verts, les graines, le germe de blé, les levures, le foie, le jaune d'oeuf.

Nécessaire à la reproduction cellulaire et à la formation des globules rouges.

Sa carence engendre une insuffisance de globules rouges et de plaquettes dans le sang.

La vitamine B12 ou cobalamine

Dans la viande, le lait, les céréales, le jaune d'oeuf, les légumes et les fruits.

Rôle important dans le métabolisme des glucides, lipides, phosphore, favorise la synthèse des protéines et leur intégration dans les tissus, intervient également dans la maturation des globules rouges.

Sa carence peut provoquer une anémie.

La vitamine B3 ou niacine ou vitamine PP

Dans le coeur, les rognons, le foie, les levures, les champignons, les légumineuses.

Rôle important dans le métabolisme hormonal et la respiration cellulaire.

La vitamine C ou acide ascorbique

Essentiellement dans les végétaux frais

Vitamine antiscorbutique, intervient dans le métabolisme des glucides, du fer, au niveau du tissu conjonctif, des glandes corticosurrénales, dans le fonctionnement ovarien.

La liste des effets dans le corps est très longue : défenses immunitaires, réduction du processus de cataracte...

Posté par potimarron à 14:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :